PARTAGER

En mars dernier, Médine avait annoncé deux concerts au Bataclan au travers d’un morceau nommé d’après la mythique salle parisienne. Cette annonce a provoqué la colère du collectif d’extrême droite Génération Identitaire, qui a mis en ligne pour une pétition pour faire annuler les deux dates du rappeur havrais, prévues pour le 19 octobre et 20 octobre 2018. Plus encore, la présidente du Front National Marine Le Pen a décidé de partager sur son compte Twitter la pétition en question ! Les principaux arguments des opposants à Médine sont le nom de son album de 2005 Jihad, le clip 11 septembre et un passage du morceau Don’t Laïk dans lequel il parle de crucifier les laïcards comme à Golgotha… Des arguments plutôt fallacieux quand on sait que la pochette de l’album Jihad porte la mention « le plus grand combat est contre soi-même » ! De Sofiane à Fif Tobossi (Booska-P), de nombreuses personnalités des musiques urbaines ont exprimé leur indignation face à la polémique vide de sens soulevée par une frange politique prête à sauter sur la moindre occasion de critiquer la religion musulmane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here