PARTAGER

Le 10 août, Niska dévoilait en streaming audio puis sur YouTube un nouveau titre intitulé W.L.G (pour Wesh Le Gang). A la surprise générale, le titre n’annonce pas un nouvel album bien que son précédent soit sur le point de fêter son premier anniversaire, mais a été inclus dans la tracklist de Commando comme le remix de Réseaux en compagnie de Quavo et Stefflon Don l’avait déjà été quelques mois auparavant. Cet ajout survient à un moment stratégique, en effet l’album de Niska est sur le point de décrocher le très convoité disque de diamant, ultime certification délivrée par le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep) pour récompenser les artistes ayant écouté plus de 500.000 exemplaires d’un projet. La stratégie de Niska s’avère payante, W.L.G est projeté à la quatrième place du Top France des singles les plus streamés dès sa première semaine d’exploitation et s’y maintient une semaine supplémentaire avant d’être repoussé à la cinquième place par Copines d’Aya Nakamura trois semaines après sa sortie. Résultat, les chiffres de Commando bondissent en avant pour réaliser un score de près de 10.000 ventes en l’espace de trois semaines, une poussée en avant non-négligeable qui le rapproche de son objectif commercial. De la même manière, Gims a su bénéficier de la réédition de son album Ceinture Noire pour se replacer en tête du Top Ventes avec 10.868 ventes contre 6.481 la semaine précédente. A noter que le rappeur, qui avait laissé entendre que son album serait évolutif au moment de sa sortie, n’a pas encore mis en application cette stratégie réservée au long terme et a préféré miser une fois de plus sur le physique en sortant sa réédition en format coffret incluant quatre titre bonus, son remix de Bella Ciao avec Naestro, Dadju, Vitaa et Slimane, une version hispanophone du titre La Même en featuring avec Alvaro Soler, sa collaboration avec Orelsan sur Christophe et le morceau Corazon avec Lil Wayne et French Montana.

➡ Les certifications d’albums et premières semaines

Pour beaucoup d’auditeurs, Ipséité s’est imposé comme le projet de référence de Damso, une synthèse de l’univers et de la musicalité du rappeur amenés à un niveau bien différent d’un Batterie Faible encore hésitant. Commercialement, Ipséité figure également parmi les plus gros succès de 2017 et vient de s’ajouter à la courte liste des albums de rap français ayant décroché le disque de diamant. Légèrement relancées par la récente brouille surmédiatisée du rappeur belge avec Booba et son départ du label 92i (Capitol), les écoutes du rappeur ont franchi la dernière ligne droite qui les séparait du seuil des 500.000 ventes fusionnées. Un aboutissement pour un rappeur qui, trois ans auparavant, peinait à se faire connaitre du grand public. Lithopédion souffre légèrement de la comparaison sur le plan commercial, puisqu’à durée d’exploitation égale, il ne s’écoule qu’à 6.650 exemplaires contre 13.692 pour Ipséité. Cette différence s’explique d’une part par la baisse (de l’ordre de 20%) des ventes provoquée par la décision du Snep de ne plus comptabiliser les écoutes gratuites (financées par la publicité), mais aussi par la structure plus personnelle et moins porteuse commercialement du projet (dépourvu de hits comme Macarena), une différence de conception certainement voulue par l’artiste, qui s’est fixé des objectifs extra-commerciaux après le succès d’Ipséité.

C’est la success story de l’année. En juillet 2017, Vegedream sortait avec son groupe La Synésia la mixtape Conquête du Trône en licence chez MCA (Universal). En avril dernier, il récoltait son premier single d’or avec La Fuite, un titre surprenant dans lequel il se contentait de couvrir d’insultes l’individu qui s’était permis l’indélicatesse de mettre en ligne l’un de ses morceaux avant sa sortie. Le succès de ce titre sera le premier tremplin du rappeur, le second sera la Coupe du Monde de football et la reprise des titres du chanteur dans la fameuse playlist de Presnel Kimpembe. Son single Ramenez la coupe à la maison se classe depuis sa sortie en tête des titres les plus écoutés en streaming en France, avec près de 11 millions de streams sur Spotify. Certifié single d’or en même temps que l’album franchissait le cap des 50.000 ventes, ce titre a été la colonne vertébrale du succès récent de Vegedream, tandis que sa longévité dépendra elle de la capacité de l’artiste et de son entourage à mettre en avant de nouveaux hits potentiels, comme Laisser Tomber.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.