PARTAGER

Depuis son annonce en 2012Tha Carter V est devenu de report en report une sorte de légende urbaine, à l’instar de Detox de Dr. Dre. Le projet, sensé conclure la mythique série du rappeur de la Nouvelle-Orléans, semble avoir finalement été annoncé pour le 21 septembre prochain après que ce dernier ait trouvé un accord avec son ancien label Cash Money Records en juin. La pochette du projet, mise en ligne par sa structure Young Money Entertainment, est en bien des points surprenante, et nous en apprend un peu plus sur ce qui pourrait devenir l’évènement de l’année. Tout d’abord, c’est la première fois que la pochette d’un Tha Carter ne représente pas le rappeur, que ce soit à l’âge adulte (de nuit devant les bâtiments de Hollygrove sur Tha Carter I ou en noir et blanc devant une Rolls Royce sur Tha Carter II), ou à l’âge enfant (en costume sur Tha Carter III et en toque de diplômé sur Tha Carter IV). L’écart de sortie entre les opus précédents ne dépassait pas trois ans, d’ailleurs une année à peine sépare les magistraux Tha Carter et Tha Carter II, peut être les plus marquants de la série. Cette fois, le public de Weezy aura dû attendre pas moins de sept ans depuis la sortie de Tha Carter IV en 2011 ! A l’évidence, cet écart est trop important pour qu’il n’y ait pas de rupture dans la manière de travailler du rappeur, et cette rupture se trouve matérialisée par une rupture dans la continuité des pochettes différentes. Lil Wayne a d’ailleurs annoncé qu’il « le travaillait comme son dernier projet » en 2014, affirmant que cela avait radicalement modifié son approche. Ce n’est pas la première fois qu’une cover de Lil Wayne met en avant ses mains, elle occupaient déjà une place prépondérante sur The Suffix et Dedication 5, pour finir par faire disparaitre le reste du corps sur Sorry 4 The Wait 2. La composition, quant à elle, n’est pas sans rappeler celle d’I Am Not a Human Being 2. Le signe 5 qu’on retrouve sur Dedication 5 et sur Tha Carter V n’est pas anodin, il structure d’ailleurs une bonne partie de la discographie de Weezy. Pour le gang des Bloods, le chiffre 5 de la People Nation est un véritable emblème, souvent représenté sous la forme d’une étoile à cinq branches ou d’une couronne à 5 pointes. Associé à la couleur rouge, ce symbole pourrait signifier le retour de la symbolique Blood dans la production musicale de Weezy, et donc une forme de retour aux sources (une impression appuyée par le fait que le rappeur aurait apparemment retravaillé avec Mannie Fresh).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.